fr L’équipage

r’Ose Transat Tenir le cap après un cancer du sein

Rebondir vers un nouveau cap

rebondir_sommaire

L’équipage

equipage_sommaire

Les dates-clé

dates-cle_sommaire

La traversée

traversee_sommaire

Journal de bord du 3 au 9 novembre

journal_sommaire

Journal de bord du 11 au 28 novembre

journal_sommaire_2

De retour sur la terre ferme

retour_sommaire_2

Ce qu’il faut savoir sur le cancer du sein

cancer_sommaire

Poursuivez l’aventure r’Ose Transat…

fin_sommaire

L’équipage de r’Ose Transat s’est constitué de façon instinctive, grâce aux réseaux sociaux, au bouche-à-oreille et au fil des rencontres. À la fin du mois de janvier 2019, il était au complet. Depuis le bas et dans le sens des aiguilles d’une montre: Caroline Ackermann, Elisabeth Thorens-Gaud, Stéphane Couty, Nicole Strub, Carine Clément Wiig, Francesca Argiroffo, Nadège Schriber et Muriel Favre.

 

Photographie: Germain Arias-Schreiber

L’équipage

Nicole Strub

 

Seconde

 

Exploratrice dans l’âme, Nicole est née à Chambésy sur les bords du Léman, face aux Alpes. Dès l’enfance, elle suit les traces d’Ella Maillard. D’abord en dériveur au large de Genthod, sur les sentiers l’Himalaya après ses études de géographie, puis en sillonnant la Méditerranée avec divers équipages et enfin en pratiquant le Yoga en Inde du Sud. L’alpinisme a forgé son caractère et lui a permis de créer de solides amitiés.

Francesca Argiroffo

 

Équipière

 

Francesca a passé beaucoup de vacances au bord de la mer, en Ligurie. Son père était capitaine de marine. Devenue journaliste, elle travaille pour plusieurs quotidiens puis au magazine L’Hebdo, avant d’être engagée par la Radio Suisse Romande. Francesca aime par-dessus tout le reportage de terrain, les gens, leurs histoires. Des rencontres qui l’obligent à se questionner sans cesse sur son regard, son métier. En 2016, elle a un cancer du sein in situ, qui amène d’autres réflexions.

Carine Clément Wiig

 

Médecin à bord, équipière

 

Médecin spécialiste en gynécologie & obstétrique à La Source, Carine est une battante qui apprécie les sports en extérieur. Le contact avec la nature et les éléments est un ingrédient essentiel au « lâcher prise » qu’elle recherche dans ses activités sportives. Sa relation avec la voile débute à l’adolescence à bord d’un laser. Par la suite, elle partira sur plusieurs croisières en mer et peaufinera son expérience nautique en Norvège.

Stéphane Couty

 

Équipière

 

Stéphane a grandi dans un climat tempéré à passionné, par des vents Nord-Ouest modérés s’accélérant régulièrement sur les Alpes pour poursuivre leur course en rafales dans la catégorie Mistral. C’est à partir de 12 ans, pour les vacances de Pâques, qu’elle apprend la voile – et le goût de la mer à 7°C – dans une fabuleuse école de voile bretonne. En 1984, la famille emménage sur les côtes lémaniques pour naviguer chaque week-end et les vacances sur le monocoque familial Charly-Charly.

Elisabeth Thorens-Gaud

 

Équipière

 

Vivre ses rêves et les partager avec ses proches et son entourage, voilà ce qui fait vibrer Elisabeth. Jamais à court d’idées, cette entrepreneure, auteure, enseignante, aventurière dans l’âme et amoureuse de navigation aime monter des projets qui l’emportent vers de belles aventures humaines. La voile et l’écriture l’aident à tenir le cap face à la vague et ses propres peurs depuis qu’elle a vécu un cancer du sein en 2016.

Nadège Schriber

 

Équipière

 

Nadège pratique la physiothérapie avec passion et engagement. Spécialisée en lymphologie et traitements des patientes et des patients opérés du cancer du sein, elle est également sophrologue. Très engagée dans la rééducation par le mouvement – pilates, gym du dos, marche nordique –, elle croit fermement aux projets qui rassemblent autour de la santé et du sport. Lequel permet de garder un équilibre entre son corps, son esprit et ses émotions. Nadège a été touchée à deux reprises par le cancer du sein.

Caroline Ackermann

 

Équipière

 

Hyperactive, Caroline est une sportive dans l’âme qui adore voyager. Enseignante, elle est mariée et est la maman de deux filles de 15 et 16 ans. Elle navigue en famille sur le Léman depuis son enfance. C’est son père qui lui a transmis sa passion de la voile. A 38 ans, alors que sa mère est malade, Caroline découvre sa prédisposition génétique au cancer du sein et des ovaires. Malgré une ablation des ovaires préventive, on lui annonce un cancer du sein lors d’un simple examen de contrôle en juin 2018.

Muriel Favre

 

Skipper

 

Muriel Andrey Favre découvre la voile à 13 ans lorsqu’elle déménage à Genève. Elle obtient son brevet de monitrice tout en poursuivant ses études de droit. C’est sur les bancs de l’école d’avocature qu’elle rencontre son futur mari. Après cinq années d’expatriation professionnelle à Londres et aux Bermudes, ils s’attellent enfin à leur projet commun: en 2008, avec leurs deux enfants alors âgés de 8 et 10 ans, ils partent naviguer durant trois ans autour du monde sur un catamaran. r’Ose Transat arrive à un moment symbolique de sa vie car elle aura 52 ans pendant la traversée, l’âge où sa maman est décédée.

Veronika Bertin-Hugi

 

Équipière remplaçante

 

Mue par sa passion pour la montagne, sa soif de découvertes et de grands espaces, Veronika s’est mise très tôt à voyager : traversée de la Méditerranée en voilier, l’Inde, le Népal, les déserts... Après une maturité artistique en musique, elle est devenue infirmière, puis plus tard secrétaire de direction. La rencontre avec son mari, médecin et marin par passion, l’a amenée à découvrir, en voilier ou à pied, différents endroits du globe. Suivie depuis l’âge de 30 ans à cause d’antécédents familiaux, on lui découvre un cancer du sein in situ en 2013.