fr La pose d’une prothèse de hanche

Arrêt sur images La Source en 2022

La Source en 2022

Arrêt sur images

arret_sommaire

Notre raison d’être

notre_raison_sommaire

Notre vision

vision_sommaire

Nos valeurs

valeur_adn_sommaire

Nos missions

notre_raison_sommaire_2

Donner naissance à La Source

donner_sommaire

La radiothérapie pour soigner un cancer de la prostate

radio_sommaire

La pose d’une prothèse de hanche

hanche_sommaire

Nos pôles d’expertise

pole_sommaire

Nos prestations

prestation_sommaire

La Source face à la pandémie de Covid-19

face_sommaire

Un modèle unique en son genre

chiffre_sommaire

La Clinique de La Source en chiffres

chiffres_sommaire

Exposition permanente du 18 mars au 22 novembre 2022

La pose d’une prothèse de hanche

 

Un exemple de prise en charge hospitalière

 

La chirurgie orthopédique est une des spécialités de La Source. Certaines affections de l’appareil locomoteur — la pose d’une prothèse de hanche par exemple — nécessitent une intervention chirurgicale. Celle-ci est réalisée dans l’une des sept salles d’opération du bloc opératoire de La Source. Avec ses Instituts de radiologie et de physiothérapie, la Clinique permet au patient de bénéficier d’une prise en charge complète, aussi bien avant que pendant son hospitalisation ou même après si la rééducation doit se poursuivre à domicile.

1. Un problème de hanche est détecté par le médecin généraliste ou le rhumatologue qui oriente alors le patient auprès de l’un des chirurgiens orthopédiques de La Source.

 

2. Après son premier rendez-vous avec le chirurgien, le patient se rend à l’Institut de radiologie pour réaliser plusieurs radiographies notamment avec le système EOS® — complétées par un scanner de planification.

EOS® est un appareil révolutionnaire qui permet d’obtenir des images 2D et 3D de l’ensemble du squelette en position debout.

3. Sur la base de celles-ci et d’un examen clinique, le chirurgien s’entretient avec le patient pour décider de la meilleure option thérapeutique, ici la pose d’une prothèse totale de hanche.

 

4. Cette opération étant réalisée sous anesthésie générale ou, plus rarement sous anesthésie loco-régionale, une consultation avec un médecin spécialiste en anesthésie de la Clinique permet de l’informer de l’option la mieux adaptée à sa situation.

 

5. Le patient entre à la Clinique la veille ou le matin même de l’opération. A son arrivée au bloc opératoire, il est pris en charge par l’équipe d’anesthésie puis emmené dans la salle d’opération. L’intervention dure en moyenne deux heures.

6. Après l’intervention, il est emmené en salle de réveil où des équipes spécialisées le surveillent attentivement jusqu’à son réveil complet. Il est ensuite accompagné dans sa chambre.

 

7. L’hospitalisation dure en moyenne trois à cinq jours. Des exercices quotidiens lui sont proposés par les physiothérapeutes de la Clinique. Les équipes infirmières et les médecins spécialistes en anesthésie sont présents en permanence pour soulager ses douleurs et répondre à ses besoins.

8. Lorsque le rétablissement de son autonomie est jugé suffisant, le patient peut regagner son domicile. Les équipes de La Source à domicile peuvent l’accompagner afin de mettre en place toutes les aides et soins nécessaires à sa rééducation complète .

 

9. Un premier contrôle clinique et radiologique avec le chirurgien est organisé six semaines après l’intervention. Puis un suivi est mis en place en fonction de l’état de santé du patient.

L’identité du patient, premier acte de soins

 

Une identification précise apporte la garantie d’administrer le bon soin, au bon patient et au bon moment. On parle alors d’identitovigilance. Afin de garantir une sécurité maximale des soins, l’identité du patient est vérifiée à plusieurs reprises, tout au long de sa prise en charge.