r’Ose Transat Tenir le cap après un cancer du sein

Rebondir vers un nouveau cap

rebondir_sommaire

L’équipage

equipage_sommaire

Les dates-clé

dates-cle_sommaire

La traversée

traversee_sommaire

Journal de bord du 3 au 9 novembre

journal_sommaire

Journal de bord du 11 au 28 novembre

journal_sommaire_2

De retour sur la terre ferme

retour_sommaire_2

Ce qu’il faut savoir sur le cancer du sein

cancer_sommaire

Poursuivez l’aventure r’Ose Transat…

fin_sommaire

Ce qu’il faut savoir sur le cancer du sein

En Suisse, 1 femme sur 8 sera atteinte d’un cancer du sein au cours de sa vie.

1400

femmes décèdent chaque année de cette maladie dans notre pays.

95% à 97%

des patientes survivent au cancer après 10 ans quand la maladie est encore à un stade localisé.

Le sport contribue à augmenter la survie globale et à diminuer les rechutes

 

Depuis cinq ou six ans, de nombreuses études ont démontré ce que l’on pressentait déjà, à savoir que l’activité physique diminue considérablement les effets secondaires lors des traitements, notamment en cas d’hormonothérapie de longue durée. Le sport diminue le taux d’œstrogène qui circule dans l’organisme, surtout après la ménopause. Il réduit également le taux d’insuline ainsi que les protéines de l’inflammation et des facteurs de croissance. Tous ces éléments réunis, font qu’il y a une amélioration de la réponse immunitaire, de la tolérance et de la réponse aux traitements.

 

Grâce à l’activité physique, on peut donc contribuer à changer le cours de la maladie. Mais évidemment, elle ne doit pas remplacer d’autres traitements. C’est une démarche complémentaire. 

 

Dr Didier Jallut

Médecin spécialiste FMH en oncologie médicale, accrédité à La Source. Directeur médical du Réseau Lausannois du Sein.

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont grandes

 

Grâce au dépistage précoce, la moitié des cancers du sein sont décelés alors qu’ils mesurent moins de 2cm. Toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans résidant dans le canton de Vaud sont invitées par courrier, tous les deux ans, à effectuer une mammographie de dépistage remboursée à 90% hors franchise. Cet examen peut être réalisé à La Source.